jeudi 29 juin 2006

Les plaquettes ou triptyques

Quelques considérations personnelles sur les triptyques...
 
ou comment utiliser une feuille 21-29,7 recto-verso !
I - Avant propos
En synthèse d'une présentation, il est utile de fournir une synthèse permettant aux participants de se remémorer le texte, voire de dispenser la bonne parole.
J'ai eu l'occasion de lire quelques triptyques, d'en réaliser quelques uns, mais même si je ne suis pas un expert dans la matière, il faut reconnaître qu'on trouve des fois n'importe quoi.
Bref, quelle est la question ?
" Comment utiliser les différentes pages d'un triptyque ? ".
Contrairement à ce que pensent certains, ce n'est pas une simple feuille au format normal pliée en 3 pour rentrer dans une enveloppe commerciale.
Le cas échéant, le document est déplié et lu recto verso comme toute feuille de papier (avec possibilité de rotation pour redresser l'image).
Les documents peuvent être au besoin au format paysage, mais pour respecter la position de l'adresse dans la fenêtre de l'enveloppe, il n'y a pas trop de possibilités !

Nous allons donc ensemble regarder ensemble les différentes faces d'un triptyque, les différentes étapes de lecture (oui, il y a plusieurs phases possibles, quand c'est bien construit), puis regarder comment introduire un triptyque dans une présentation. En effet, pourquoi ne pas terminer la présentation en commentant à l'assemblée la plaquette qui va leur être remise ?
PowerPoint permet à ce propos des animations permettant de " simuler l'ouverture ". Il y a plus riche, mais avec plus de temps et d'autres moyens.
II - Les Triptyques
Observons ensemble le document proposé en fin de la présentation sur comment réussir une présentation...
D'abord la plaquette est pliée, nous avons donc un recto et un verso (comme pour un livre, couverture et 4ème de couverture) que, par convention, nous identifierons comme les pages 1 et 6 (première et dernière).
1ère vue : plaquette fermée, pliée ou position de rangement. L'observateur la découvre recto et verso... La numérotation proposée n'est donnée que pour expliciter de quel page on parle. 1 pour la première et 6 pour la dernière.
Nota : numéroter les pages n'aurait pas d'intérêt sur le document, contrairement à la gestion documentaire où là il faut identifier le propriétaire et la version...

2nd vue : une fois que nous commençons à déplier le triptyque, nous voyons apparaître d'abord cette étape qui peut être mise à profit lors de la présentation, d'où les numéros de pages 2 et 3 (par ordre d'apparition).

3ème vue : enfin, nous voyons entièrement le document central où cohabitent les pages 2, 4 et 5.

Vous pourriez constater que certains vont directement ouvrir tout le triptyque, oubliant la vue intermédiaire... dans ce cas, l'observation du verso mélange cette page que nous avons noté 3 avec la couverture et la 4ème de couverture...
Le pire consiste à supposer que sur cette page on peut continuer l'intérieur, donc supposer une page 5... et potentiellement permettre au lecteur de commencer par là : non, page 3 ou 5, elle doit pouvoir être lue indépendamment (ça limite les risques).
Au fait, à quoi ressemble cette page "verso" ? (ce n'est pas une vue que je préconise).

 

Suggestion d'organisation des pages :
Page 1 : titre de la plaquette, 6 : encart publicitaire, liens utiles, traçabilité documentaire (au minimum datez vos plaquettes)
Les autres pages, on prépare le lecteur aux différentes choses à avoir en tête pour préparer et après on repositionne autour de la présentation.
Nota : c'est un triptyque fictif... il mériterait d'être travaillé. J'attends vos suggestions.
III - L'animation sous PowerPoint
Vous trouverez à la fin de la présentation PowerPoint une animation à partir des 6 images commentées dans le paragraphe précédent. A vous de faire la même chose avec vos propres documents.
Nota : je n'ai pas encore la solution sur comment remplacer une image tout en conservant l'animation. Merci de me communiquer vos suggestion sur ce sujet. 
 Article initialement publié sur Over-Blog

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire