jeudi 20 avril 2017

Je suis Saint Denis

À voix haute, la force de la parole, actuellement sur les écrans, c’est le documentaire à aller voir pour suivre le stage de formation de jeunes étudiants de Saint Denis pour préparer le concours Eloquentia du ou de la meilleur oratrice du département. 
Vous êtes au milieu des élèves, suivez leurs doutes et leurs motivations, leurs échecs et réussites... En salle de classe ou au domicile avec leurs proches, voire sur le trajet et enfin dans l'amphi lors des épreuves, des premières éliminatoires jusqu'à la finale : c'est vraiment une immersion réussie dans le concours. 

Quelques recettes au passage puisque vous suivez la préparation (ah, la chaise rouge...) mais aussi une occasion à saisir pour comprendre le point de vue de certains souvent catalogués de par leur façon de s'exprimer, voire tout simplement de leur faciès. 

Une volonté extraordinaire de s'en sortir, la conviction que la force de la parole pourra les aider alors qu'ils viennent d'une région "où bien parler est une tare".

Moments émouvants, en particulier lors de certains textes plus personnels... je ne vous en dirai pas plus mis à part la citation de Bertrand Périer (avocat à la cour et formateur de ces candidats) lors du concours :

Hier on disait pour la liberté d'expression "Je suis Charlie", aujourd'hui on pourra dire "Je suis Saint-Denis"

Affiche du film A voix haute

J'ai connu des personnes originaires du 9-3... qui s'en sont sorties avec brio, en particulier grâce à la formation permanente, réussissant à intégrer les Arts de Cluny en cycle adultes par exemple. Mais c'est voir / suivre le parcours de loin... Pouvoir suivre les parcours directement en immersion au milieu des élèves, ça donne un autre point de vue. 

Nota : j'avoue être un peu en retard pour vous en parler, l'équipe de Yann Barthes l'avait déjà promu "approuvé par Quotidien" en novembre dernier lors de la programmation à la télé (il y a des moments où l'on regrette d'avoir déserté les écrans de télé).
Le gagnant du concours, invité sur le plateau, à la question de Yann comment définir... "en un seul mot", répond, après un moment de réflexion : "Tout". N'est-ce pas de l'éloquence ?

En conclusion, j'avoue aussi avoir été profondément touché et avoir passé un des meilleurs moments de cinéma qui n'a pas été sans me rappeler un autre moment évoqué lors de la présentation du club Maillot : "Dancing in Jaffa", mais ça c'est une autre histoire.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire